Agaguk

Texte de Isabelle Hubert
Photo Érick Labbé, archives Le Soleil
En 1996, Isabelle Hubert obtient un diplôme en écriture dramatique de l'École nationale de théâtre du Canada. 
En 1997, après une résidence de trois mois à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, elle remporte
la Prime à la création du Fonds Gratien-Gélinas pour le texte
Couteau, sept façons originales de tuer quelqu'un avec…, qui sera créé en février 1999
à l'Espace Go par le Théâtre PàP. Depuis, elle a écrit une douzaine de textes
dont Boudin, révolte et camembert, créé au Théâtre de la Bordée (2001),
Jacinthe Rioux, 609 Saint-Gabriel, créé au Théâtre de la Rubrique à Jonquière (2004),
À tu et à toi, créé en octobre 2007 au Théâtre Périscope (nomination pour le Prix de la critique - Québec) 
La robe de Gulnara, (finaliste pour le Prix Sony Labou Tansi 2009) 
créé en mars 2010 au Théâtre de la Bordée.
Laurier-Station, créé en 2011 au théâtre Périscope.
Directrice artistique de la Compagnie dramatique du Québec, 
elle partage ce qui lui reste de temps entre 
la scénarisation (des courts-métrages, des magazines télé, un téléfilm) et l'enseignement 
(à l'Université Laval et au Cégep Limoilou).

 

Synopsis
agaguk1Cette adaptation d'Isabelle Hubert du roman d'Yves Thériault présente la vision d'Iriook (la femme d'Agaguk). 
L'histoire se déroule aujourd'hui et la conteuse, Iriook âgée, raconte son histoire à des spectateurs 
avec l'aide de sa petite fille qui manipule différents accessoires de l'histoire d'Agaguk. 
Sous les yeux des spectateurs l'histoire prend forme à l'extérieur.

 

Équipe
Texte : Isabelle Hubert d'après le roman d'Yves Thériault
Mise en scène : Jean Bélanger
Assistance à la mise en scène, régie et direction de production: Caroline Martin
Musique : Stéphane Caron
Éclairage : Bernard White
Costume : Maude Audet
Décor : Jean-François Labbé
Régie extérieure: Éric Combret
Comédiens : Éric Leblanc, Sophie Martin, Jean-René Moisan, Yann Parent, Maxime Perron, 
Éva Saïda, Caroline Stevenson
Direction artistique : Jean Bélanger
Direction administrative : Jean-François Poirier

 

Diffusion
 Présenté au Musée national des beaux-arts à l'hiver 2008.

• 15 représentations
• Taux d'occupation de 86%

 

Galerie photo
Publicités